Une nouvelle culture de l’eau dans le Grand Paris

pour une citoyenneté métropolitaine

Depuis septembre 2014, Vivacités IdF est engagé dans le projet « La métropole au fil de l’eau ». Jusqu’à juin 2015, des explorations territoriales sont lancées par le réseau pour comprendre les enjeux liés à la Seine et sa cohabitation avec la ville, à la gestion de l’eau et des milieux naturels du Grand Paris. Réfléchir aux enjeux de l’eau à l’échelle de la métropole, eaux de surface comme eaux souterraines, signifie parler d’environnement, d’aménagement, d’urbanisme, d’architecture et de culture. L’eau est un remarquable support de la biodiversité. L’urbanisation à outrance et la forte imperméabilisation des sols imposent de trouver un équilibre entre aménagement urbain et préservation de la ressource. Le bien-être des habitants de la métropole dépendra de la gestion concertée pour l’exploiter et la préserver, de son rôle de lien pour le territoire et de lieu accueil d’équipements de loisirs et de nouveaux usages. La ville doit accueillir et protéger l’eau comme elle doit respecter le droit à l’eau et à l’assainissement pour tous… Autant de thèmes que les membres du réseau développeront au cours du Forum qui se déroulera début juillet 2015. Ce Forum sera le point de départ d’une réflexion sur les modalités d’une pédagogie pour une métropole durable, respectueuse de son patrimoine et de ses ressources, conditions indispensables à la naissance d’une citoyenneté métropolitaine.

Sawsan Awada, administratrice du réseau

La métropole au fil de l’eau :
un projet en deux phases

  • Phase “Territoires” : des explorations urbaines dans plusieurs territoires d’Île-de-France

Cette première phase propose un programme de rencontres pédagogiques et participatives qui s’adresse aux habitants, aux collectivités, aux acteurs du territoire. Il s’agit d’aborder une problématique liée à l’eau et la métropolisation, à travers la découverte d’un lieu “stratégique”. Chaque lieu permet de traiter une problématique liée à l’eau dans la ville, son usage, sa ré-appropriation, sa valorisation :

– l’eau et la valorisation du patrimoine industriel
– voies navigables et transport fluvial
– l’impact d’une activité économique liée à l’eau sur un territoire (patrimoine, emploi, etc.)
– la préservation et la maîtrise de sa consommation d’eau au quotidien – l’eau comme levier de développement territorial à l’échelle du Grand Paris
– le rôle du retraitement des eaux comme un enjeu de santé et salubrité publique
– l’eau comme facteur de mutation et d’aménagement des territoires
– les métiers de l’eau
– les pédagogies liées à l’eau

La forme de la rencontre divergera selon le lieu et la thématique appréhendée :

Un programme d’ateliers pédagogiques de sensibilisation et de production sur la préservation et la maîtrise de sa consommation d’eau sera mené avec des habitants d’une résidence HLM à Paris.

Des visites de sites accompagnées d’une rencontre avec un professionnel du site permettront de présenter les activités menées au sein de l’équipement, en lien avec les enjeux métropolitains.

Cette phase permettra de recueillir des idées, attentes, besoins transmis pour la restitution numérique, de révéler une problématique liée à l’eau en ville, d’esquisser des pistes de solutions.

  • Seconde phase : un temps de rencontre régional fédérateur

Dans cette phase, nous mettrons en place un temps de rencontre régional qui valorisera l’ensemble des productions réalisées en phase 1 ; elle présentera aussi différents outils/actions pédagogiques liés à l’eau (jeux, retours d’expériences, balades urbaines).

Cette rencontre questionnera au travers d’ateliers d’échanges le fond même de notre projet : Quelle pédagogie mettons-nous en place pour faire de l’eau et du fleuve un projet de territoire ?

Cette phase a aussi une visée “formative” ; c’est l’occasion pour les “participants” de s’immerger dans les démarches pédagogiques et participatives développées par le réseau et les acteurs de l’eau et de se les approprier.

La prise en compte de l’eau dans le Grand Paris

Le projet du Grand Paris qui vise à faire du territoire francilien une métropole de taille mondiale, à la fois durable et compétitive n’est pas sans incidences écologiques : les rejets et les prélèvements du Grand Paris vont augmenter la pression de l’agglomération parisienne sur les milieux aquatiques et des ressources en eau déjà fragilisés. Au-delà des questions d’alimentation en eau potable et d’assainissement, la prise en compte de l’eau dans la conception de la ville (gestion des ruissellements, trame verte et bleue, etc.) représente un enjeu de soutenabilité du Grand Paris.

Notons qu’avec 500 kilomètres de voies navigables en Île-de-France et de nombreuses installations portuaires, la voie d’eau joue et jouera un rôle accru dans l’approvisionnement quotidien des marchandises et le développement francilien d’une façon globale. Le transport fluvial constitue alors une alternative durable au mode routier.

L’Education pour une ville durable, un levier pour construire un territoire soutenable et solidaire

Faire du projet du Grand Paris un projet “soutenable” implique nécessairement une pédagogie efficiente et une mobilisation citoyenne. C’est ainsi que la Région Île-de-France mène depuis fin 2013 une politique volontariste qui vise à promouvoir une “culture de l’eau” auprès des habitants franciliens dans le cadre du projet “Tous en Seine !” et c’est dans ce sens que Vivacités Île-de France active un projet d’Education à l’Environnement Urbain (EEU) d’ampleur régionale centré sur la question de l’eau comme élément d’urbanité, d’humanité et de soutenabilité.

Pour faire face aux défis de la métropolisation du territoire francilien, nous en sommes, aujourd’hui, à nous questionner sur les modalités pédagogiques d’une réappropriation du fleuve et de ses berges par les citoyens :
Quelles approches pédagogiques adopter afin de faire de cet élément un véritable objet de lien, d’urbanité et de transmission aux générations à venir ?

Education à l’environnement urbain : l’innovation pédagogique au service de l’Eau

Pour Vivacités Île-de-France, l’Education à l’Environnement Urbain est un levier pour comprendre les grands enjeux liés à l’eau en territoire urbanisé. En effet, l’EEU est un outil de connaissance, de compréhension d’un territoire et de mobilisation citoyenne ; c’est un ensemble de pratiques et de démarches qui permettent d’appréhender la problématique de l’eau dans la réalité urbaine, à travers ses dimensions sociales, culturelles, environnementales et économiques.